Fiscalité automobile : quels sont les changements prévus pour 2024 ?

Depuis quelques années, le secteur de la fiscalité automobile subit des transformations considérables en France. Récemment, des changements ont été effectués grâce au projet de loi des finances qui se base particulièrement sur un avenir plus écologique et durable. Quels sont les changements auxquels les Français doivent faire face dans la fiscalité automobile en 2024 ?

Le malus écologique en 2024

En 2024, de nombreux changements seront enregistrés dans le secteur de l’automobile, notamment sur magazine auto. C’est le cas par exemple de l’instauration du malus 2024 en France. Ce dispositif vise à établir de nouvelles règles concernant les émissions de CO2 des voitures. Dès le 1er janvier 2024, le seuil de déclenchement du malus écologique passera de 123 g à 118 g de CO2 par kilomètre. Cette mesure est mise en place dans le but d’encourager plusieurs personnes à privilégier les véhicules moins polluants. Un changement notable sera également observé au niveau du montant du malus, car celui-ci passe de 50000€ en 2023 à 60000€ en 2024.

A voir aussi : Comment bien choisir une voiture d’occasion ?

Auparavant, le malus était à l’origine conçu dans le but de taxer les véhicules thermiques. Ce système de taxation au poids vise désormais à pénaliser les voitures en fonction de leur masse. Toutefois, certains ajustements ont été réalisés sur le malus au poids. Le seuil de déclenchement de ce dernier en 2024 passe désormais à 1600 kg, soit 200 kg de moins qu’en 2023. De plus, les autorités ont prévu un dispositif efficace, une échelle de taxation progressive. Elle est particulièrement basée sur le poids excédentaire des véhicules SUV.

Le bonus écologique en 2024

À partir de 2024, le gouvernement français a mis en place un dispositif spécifique connu sous le nom de « Bonus écologique 2024 ». L’arrivée imminente de ce dernier vise à récompenser les amateurs de véhicules écologiques. Il s’agit là d’un facteur particulièrement incitatif pouvant permettre la transition rapide vers les véhicules électriques. En effet, le bonus écologique 2024 permet de réaliser des économies substantielles. Elle encourage les citoyens français à adopter une conduite plus respectueuse de l’environnement. Cela permettra donc de réduire considérablement les émissions annuelles.

En parallèle : Quels sont les services accessibles avec un vendeur automobile en Essonne ?

Récemment, la direction des affaires juridiques a publié une approche novatrice permettant à n’importe quelle personne de calculer le bonus écologique 2024. D’après les notes dévoilées, 70% du score dépendra de l’empreinte carbone du véhicule tout au long de son cycle de vie. Ce nouveau changement permet de soulever des questions concernant la vente de la gamme des véhicules électriques chinois. Pour être éligibles à ce bonus écologique de 1024, les conducteurs de ces automobiles chinoises doivent cumuler un score minimum de 60. Il s’agit là d’un défi potentiellement compliqué. En dehors de l’aspect environnemental, le gouvernement prévoit également quelques ajustements financiers. Plus précisément, les personnes désirant acquérir une voiture électrique pourront désormais recevoir une aide variant entre 5000 et 7000€ en fonction de leurs revenus fiscaux.