Télétravail et assurance : quelle souscription ?

Le télétravail représente la tâche effectuée par un salarié volontaire en dehors de l’entreprise. Celui-ci utilisera les technologies de l’information et de la communication pour tout exécuter. Les lieux de télétravail suivront l’accord collectif, la charte ou les endroits autorisés par l’employeur. Par exemple cela peut être à domicile, dans un télécentre ou dans des lieux de déplacements.

Quelles sont les obligations du salarié en télétravail ?

Le salarié en télétravail doit assurer ses biens personnels, qui sont couverts par son assurance habitation. Le salarié en télétravail devrait prévenir son assureur de son nouveau mode de travail. Ainsi, l’assureur pourra l’aviser s’il est nécessaire pour l’intéressé de souscrire une garantie complémentaire à son assurance habitation. En parallèle, il lui transmettra une attestation prenant acte de ce nouveau changement, qui devrait être remis à l’employeur. Vous devez voir ce site pour pouvoir demander un devis d’assurance habitation. 

En parallèle : Tout savoir sur la location d’un véhicule utilitaire

Dans le cas où le salarié utilise ses biens personnels dans le cadre du travail à distance, il lui est nécessaire de prendre une assurance spécifique de ces biens. En effet, cela n’est pas pris en compte dans l’assurance de l’employeur. 

A quelle assurance souscrire ?

L’employé en télétravail doit avoir les mêmes traitements que ces collaborateurs en entreprise. L’employeur doit garantir l’assurance de son salarié. Ainsi si ce dernier est en télétravail il devrait toujours être couvert par l’assurance responsabilité civile professionnelle qui lui a déjà été accordée. Toutefois, cette assurance ne couvre pas tout parce que le salarié devrait être équipé de matériel informatique pour la réalisation de son travail. 

A lire aussi : Quelle est la meilleure période pour acheter une voiture neuve ?

Une assurance multirisque professionnelle ou informatique doit être souscrite pour le télétravail, qui couvrira les équipements à utiliser. Ainsi l’assurance que souscrira l’employeur devrait suffire à couvrir les risques liés au télétravail, notamment,  

  • Vol de l’ordinateur professionnel
  • Incendie du domicile causant la perte de l’ordinateur et les documents professionnels
  • Risque de piratage informatique, perte de données sensibles et déterminantes pour le travail

Quelle est l’assurance pour le travailleur indépendant ?

Le travailleur indépendant doit essentiellement s‘assurer pour les biens qui lui appartient. De ce fait, il est son devoir de procéder à :

  • La vérification de son assurance déjà prescrite si elle est compatible avec le travail à domicile, sinon voir une autre souscription spécifique.
  • Les matériels personnels doivent être inclus dans l’assurance habitation. S’ils sont à titre professionnel, il faudra les souscrire dans une autre assurance dédiée.
  • L’assurance à responsabilité civile professionnelle (RC Pro) est obligatoire. Elle couvre les dommages corporels, matériels ou immatériels causés à autrui, par négligence, par faute ou par imprudence.
  • La présence de stocks comprenant les marchandises ou les productions est aussi à couvrir. Il est impératif de prendre des mesures préventives pour anticiper toute éventuelle perte et ainsi garantir la stabilité de l'entreprise. En veillant à identifier et à atténuer les risques potentiels, on contribue activement à assurer la pérennité et la résilience de l'organisation face aux défis du marché.