Quels sont les différents types de feux sur une voiture ?

Une voiture possède généralement différents feux et phares qui ont chacun leur importance. Certains sont utilisés pour éclairer les routes tandis que d’autres sont indispensables pour signaler votre position. Un véhicule qui roule doit avoir des feux complets et fonctionnels que ce soit à l’avant ou à l’arrière. Cela garantit un éclairage parfait à tout moment.

Les feux positionnés uniquement à l’avant

Il y a en premier lieu les feux de route qui sont représentés par un phare bleu sur le tableau de bord. Utilisée en principe en dehors des agglomérations, la portée minimum de ceux-ci est de 100 mètres. Vous pouvez aussi les allumer pour rouler sur des routes dépourvues d’éclairage ou si vous êtes seul sur la chaussée. 

A voir aussi : Batterie de voiture en lithium : où vous procurer cet élément ?

Viennent ensuite les feux de croisement qui sont symbolisés par un phare vert sur le tableau de bord. L’image émet généralement des rayons lumineux en diagonale et dirigée à gauche vers le bas. En plus d’une portée de 30 mètres et plus, ces éléments sont indispensables pour voir et être vus la nuit. Ils ne doivent en aucun cas éblouir les autres conducteurs qui vous croisent.

Les feux de brouillard se posent aussi à l’avant tout en étant indépendants des premiers. Le symbole sur le tableau ressemble à celui des croisements. Il est en outre traversé par une vague verticale pour le reconnaître. La dispersion de la lumière permet de rouler tranquillement dans une zone à faible visibilité.

Dans le meme genre : Pourquoi faire un stage de maîtrise de véhicule sur route glissante ?

Il reste enfin les feux adaptatifs qui permettent d’éclairer facilement la trajectoire de la voiture. Vous souhaitez en savoir plus sur ces éléments ? Il ne faut pas hésiter à cliquer ici : https://automeeting.fr.

Les feux positionnés uniquement à l’arrière

À l’arrière, vous trouverez en premier lieu les feux de stop qui émettent une lumière rouge quand ils sont allumés. Ceux-ci servent en général à indiquer aux conducteurs qui vous suivent votre intention de ralentir. Ils ne s’allument que lorsque vous appuyez sur la pédale de frein.

Il ne faut pas non plus négliger les feux de recul qui servent à indiquer que vous faites une manœuvre. Ces éléments servent en effet à éclairer la zone dans laquelle vous comptez tourner. Les autres conducteurs pourront s’arrêter à une bonne distance pendant la manœuvre.

Un feu de brouillard est aussi installé à l’arrière d’une voiture. Il se fixe en principe sur la partie gauche du véhicule et fonctionne de manière indépendante. Il a le même symbole que les feux de route sur le tableau de bord.

Les catadioptres rouges renvoient en outre la lumière des phares du véhicule qui vous suit. Vous pouvez alors signaler votre présence même si les autres feux ne fonctionnent pas. À noter que ces éléments sont dépourvus d’ampoules. Ce qui fait qu’ils ne peuvent pas emmètre de la lumière par eux-mêmes. Il faut faire très attention avec l’entretien de ces accessoires.

Les feux disponibles à l’avant et à l’arrière en même temps

Voici les feux qui se trouvent à l’avant et à l’arrière à la fois :

  • Les feux de position : représenté par une ampoule verte sur le tableau de bord. Ces feux sont généralement visibles à 150 mètres ou plus selon leur performance. Ils sont de couleurs blanches à l’avant et rouge à l’arrière. Votre voiture doit être visible par les autres conducteurs qui circulent sur la chaussée.
  • Les feux clignotants : ceux-ci sont représentés par deux flèches vertes sur le tableau de bord. Ils servent à indiquer aux autres usagers de la route que vous souhaitez tourner à gauche ou à droite. La signalisation est en principe renforcée par des répétiteurs de clignotants.
  • Les feux de détresse : ces derniers sont utilisés pour signaler une situation anormale pouvant même être à risque. Un voyant avec 2 triangles rouges s’allume sur le tableau quand ces éléments sont allumés. Vous devrez par exemple vous en servir si le véhicule présente un ennui mécanique. Il ne reste plus qu’à ralentir ou trouver un endroit pour se garer pour réparer la voiture ou attendre un mécanicien.